Keolis remporte deux contrats pour l’exploitation de réseaux de bus en Île-de-France

Le 11 février 2021, le Conseil d’Île-de-France Mobilités a attribué à Keolis l’exploitation et la maintenance de deux réseaux de bus situés dans les Yvelines : celui de l’Est de la Communauté Urbaine Grand Paris Seine et Oise et celui d’Argenteuil et de l’Est de la Communauté d’Agglomération de Saint-Germain Boucles de Seine.
Avec ces deux gains, Keolis devient le premier opérateur de mobilité dans les Yvelines et conforte sa position dans le Val-d’Oise.

Le réseau de l’Est de la Communauté Urbaine Grand Paris Seine et Oise

Ce contrat débutera le 1er août 2021 au bénéfice des 200 000 habitants de la Communauté urbaine pour une durée de 8 ans. Ce réseau sera composé de 80 lignes, dont la moitié sont des lignes scolaires, et desservira 24 communes. Plus de 10 millions de kilomètres seront parcourus chaque année.

    Au cours du contrat, un nouveau dépôt sera construit à Carrières-sous-Poissy pour accueillir 150 véhicules roulant notamment au gaz naturel (GNV). Un autre dépôt sera aménagé pour recevoir également des bus fonctionnant au GNV à Verneuil-sur-Seine.

    Les villes desservies par ce réseau de bus : Andrésy, Bouafle, Carrières-sous-Poissy, Chanteloup-les-Vignes, Chapet, Ecquevilly, Évecquemont, Flins-sur-Seine, Gaillon-sur-Montcient, Hardricourt, Les Mureaux, Maurecourt, Médan, Meulan-en-Yvelines, Morainvilliers, Orgeval, Poissy, Seraincourt, Tessancourt-sur-Aubette, Triel-sur-Seine, Vaux-sur-Seine, Verneuil-sur-Seine, Vernouillet et Villennes-sur-Seine.

    Le réseau d’Argenteuil et de l’Est de la Communauté d’Agglomération Saint-Germain Boucles de Seine

    D’une durée de cinq ans, avec une option d’une année supplémentaire, ce contrat débutera le 1er janvier 2022. Dédié à la desserte d’un bassin de 340 000 habitants, il comprend la commune d’Argenteuil et 11 communes de la Communauté d’Agglomération Saint-Germain Boucles de Seine. Le réseau sera composé d’une quarantaine de lignes de bus, qui parcourront en moyenne près 8 millions de kilomètres par an.

    Le contrat prévoit également la mise en circulation de 40 bus électriques dans le but d’accompagner la transition énergétique du territoire et d’y promouvoir une mobilité plus durable. Un dépôt à Montesson - Les Rabaux sera également converti pour accueillir des bus fonctionnant à l’énergie GNV.

    Les villes desservies par ce réseau de bus : Bezons, Carrières-sur-Seine, Chatou, Croissy-sur-Seine, Houilles, Le Mesnil-le-Roi, Le Pecq, Le Vésinet, Maisons-Laffitte, Montesson et Sartrouville.

    Nous sommes fiers d’avoir été choisis par Île-de-France Mobilités pour améliorer la mobilité du quotidien de l’Ouest francilien. Le gain de ces deux contrats, les premiers attribués avec un changement d’opérateur dans le cadre de l’ouverture à la concurrence des réseaux de bus de Grande Couronne, illustre la confiance d’Île-de-France Mobilités envers le Groupe Keolis. Nous travaillons d’ores et déjà à la reprise de ces réseaux pour proposer une offre de transport de qualité aux collectivités et aux habitants des territoires. Permettant à Keolis de devenir le premier opérateur de transport public des Yvelines, ces gains marquent un nouveau bond en avant dans le développement de Keolis en Île-de-France.

    Marie-Ange Debon, Présidente du Directoire de Keolis

    Keolis devient le 1er opérateur de mobilité dans les Yvelines et conforte sa position dans le Val-d’Oise

    L’attribution de ces deux réseaux de bus fera de Keolis le 1er opérateur de transport public dans les Yvelines. Dans ce département, Keolis exploite également, pour le compte d’Île-de-France Mobilités, le réseau de transport Phébus, qui dessert notamment les communes de Versailles, Vélizy-Villacoublay et Saint-Cyr-l’Ecole. Opéré par les filiales Keolis Versailles, Keolis Vélizy et Keolis Yvelines, ce réseau a été intégralement réorganisé en 2019 avec Île-de-France Mobilités et l’Agglomération Versailles Grand Parc.

    L’exploitation du réseau desservant la commune d’Argenteuil permet également à Keolis de conforter sa position dans le Val-d’Oise. Dans ce département, Keolis exploite également, pour le compte d’Île-de-France Mobilités, les réseaux de Goussainville, Grand’R, Haut Val-d’Oise ainsi que la ligne Express 95.02 avec ses filiales Keolis Val-d’Oise et Keolis CIF.

    Les chiffres clés de ces deux contrats

    • 120 lignes 
    • 500 véhicules
    • 1 000 collaborateurs
    • 18 millions de kilomètres parcourus par an
    • 550 M€ de chiffre d’affaires cumulé