Keolis exploite un service de navettes autonomes dans les Yvelines

Mise à jour le 31 mars 2021
Keolis exploite un service de navettes électriques sans conducteurs en 2021 à Saint-Quentin-en-Yvelines pour le compte d’Île-de-France Mobilités. Premier appel d’offre de ce type lancé en région parisienne, Keolis apporte son expertise et son excellence dans le domaine de la mobilité autonome au profit des habitants et des visiteurs de passage dans le département des Yvelines.

La mobilité autonome en expansion en Île-de-France

Depuis le mois de mars 2021, le Groupe Keolis exploite le service de navettes autonomes de Saint-Quentin-En-Yvelines dans le département des Yvelines. Fort d’une expérience incontestable dans le domaine de la mobilité sans conducteur, Keolis a remporté en 2020 l'exploitation de ce service via le premier appel d’offre de ce type lancé par Île-de-France Mobilités.
D’une durée de deux ans, ce contrat permet à Keolis d’accompagner activement l’Autorité Organisatrice des Mobilités de la première région d’Europe dans ses actions destinées à offrir les meilleures solutions de mobilités à l’attention des Franciliens.

Le service a été inauguré le 31 mars en présence notamment de Valérie Pécresse, Présidente d'Île-de-France Mobilité, Jean-Michel Fourgous, Président de l'Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, et Marie-Ange Debon, Présidente du Directoire de Keolis.

Sous le nom de Ligne 490, le service de navettes relie la gare de Saint-Quentin-en-Yvelines / Montigny-le-Bretonneux à une partie du parc d’activités du Pas du Lac. Gratuit pour ses utilisateurs, ce service met en circulation trois navettes de marque Navya dernière génération dont la fréquence de passage monte jusqu’à 8 minutes en heure de pointe. L’outil Via permet d’optimiser la gestion de cette flotte qui fonctionne de 7h30 à 20h en semaine.

D’une longueur de 1.6 km, le parcours des véhicules autonomes suit des arrêts fixes dédiés accompagnés de quais provisoires.
Il est par ailleurs intégré au sein de la circulation routière. Réparation de la voirie, mise à jour des peintures au sol, balisage du parcours : grâce à un important travail d’aménagement mené par la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, la circulation se fait en harmonie et en sécurité au coeur de l’environnement urbain.

La ligne 490 est présente dans le calculateur d’itinéraire d'Île-de-France Mobilités, au même titre que les 1500 autres lignes de bus du réseau francilien. 

Un opérateur est présent à bord des véhicules pour renseigner les voyageurs et veiller au bon fonctionnement du service et des navettes.

Une ligne régulière dans la circulation réelle, attribuée après appel d'offres : c'est une première en France !

Grégoire de Lasteyrie, Président de la Communauté d'agglomération Paris-Saclay, Délégué spécial aux nouvelles mobilités Région Île-de-France

Une troisième expérimentation Keolis en région francilienne

Ce gain d’un service de navettes autonomes à Saint-Quentin-en-Yvelines est la troisième exploitation de ce type de mobilité en région francilienne par le Groupe Keolis.

De 2017 à 2019, Keolis a ainsi mené l’expérimentation d’un service de trois navettes autonomes au sein du quartier de La Défense, toujours en partenariat avec Île-de-France Mobilités.
Pendant près de 3 ans, ce sont près de 40 000 passagers qui ont été transportés au cœur du plus grand centre d’affaire d’Europe.

Par ailleurs, durant l’année 2018, Keolis a expérimenté un service de navettes autonomes pour le compte du Groupe ADP au sein de la zone de Roissypole, dans un environnement complexe (traversée d’une route fortement fréquentée et environnement piétonnier dense).

Une expertise mondiale incontestable

Depuis 2016 et le lancement des navettes électriques sans conducteur NAVLY dans le quartier Confluence à Lyon, le Groupe Keolis a mis en place de nombreuses expérimentations de navettes autonomes à long terme accessibles au public pour devenir un expert incontournable dans le domaine.

Huit expérimentations ont été pilotées en France dont deux en région parisienne (voir ci-dessus) mais également à Lyon, Nevers, Bordeaux, Lille et Rennes.

Une dizaine d’expérimentation ont également été menées à l’étranger : Etats-Unis, Australie, Canada, Belgique, Royaume-Uni et Monaco.

À la fin du mois de juillet 2020, le Groupe Keolis a enregistré environ 105 000 km parcourus et plus de 200 000 passagers transportés en navettes autonomes, en France et dans le reste du monde.